D’abord, c’est quoi le Théâtre de l’Opprimé.e ?

Créé sous la dictature brésilienne dans les années 1960 par Augusto boal, le Théâtre de l’Opprimé.e ( ou T.O) permet aux personnes de s’entraîner à lutter contre des oppressions vécues ou dont elles ont été témoins et contre lesquelles elles n’ont pas trouvé de solution satisfaisante.

Véritable outil d’empuissancement, le Théâtre de l’Opprimé.e a pour objectif notre émancipation sociale. Cet outil donne l’envie d’agir contre des injustices en faisant prendre conscience au groupe participant de son pouvoir. Par le jeu et autres exercices ludiques, il permet de s’entraîner à résister ensemble, à faire l’expérience de la solidarité du groupe.

Ok, mais le T.O c’est pour qui ?

Pas besoin d’être acteur.ice pour faire du Théâtre de l’Opprimé.e, il suffit d’être soi-même. C’est pourquoi le Théâtre de l’Opprimé.e s’adresse à tout le monde et surtout à TOUT le monde !

On dit théâtre parce qu’on raconte et on met en scène notre propre vécu.

InstaSize 2015 1 147714

En pratique, on l’utilise pourquoi ?

On l’utilise pour travailler sur une problématique identifiée que vit un groupe ou certains membres du groupe. C’est pourquoi on peut l’utiliser partout :dans les écoles, les milieux professionnels, les institutions, auprès de publics jeunes, adultes, seniors, allocataires…

Les ateliers T.O avec Une Idée dans la Tête

Avec Une Idée dans la tête, le Théâtre de l’Opprimé.e est utilisé pour aborder tous les thèmes possibles et imaginables : hébergement d’urgence, harcèlement au collège, pression au travail, discrimination, harcèlement sexiste dans la rue…

Quelle que soit la situation, le T.O permet de travailler sur une situation difficile pour laquelle on n’a pas encore trouvé de solution satisfaisante et sur laquelle on souhaite réfléchir et même agir.

Notre outil phare est le Théâtre Forum :

On met en scène des situations difficiles qu’on vit, qu’on a vécue, qu’on craint de vivre. Les membres du groupe qui ne jouent pas deviennent spectateurices. Iels interviennent sur scène pour essayer de faire évoluer la situation, trouver des leviers d’action, d’autres façons d’agir…

Avec le Théâtre de l’Opprimé, tout le monde agit et réfléchit : aussi bien la personne qui propose quelque chose en montant sur scène, la personne qui reste assise et réfléchit en miroir (tiens, j’aurais pas du tout fait ça parce que… ou j’aurais plutôt fait ça….) et les acteurices qui jouent la scène.

Le groupe travaille alors sur son pouvoir d’agir, identifie les freins, les solutions qu’il peut élaborer ensemble.

On propose aussi à celleux qui le souhaitent de monter un spectacle forum plus long, que le groupe présentera à un public plus large. Par exemple, un groupe de collégien.ne.s qui a travaillé sur le harcèlement pendant plusieurs ateliers pourra présenter au reste du collège un spectacle de 15 mn.

Ici, un exemple de Spectacle forum monté après plusieurs ateliers.

On vous propose des formules sur mesure

Vous voulez organiser un atelier / évènement autour du théâtre de l’opprimé.e qui vous ressemble ?

Nos ateliers durent au minimum 3h. Mais là encore, tout dépend de vos objectifs : selon qu’on veuille libérer la parole, aborder un thème, ou aboutir à une création artistique avec le groupe.

On peut en discuter ensemble. On décide en fonction de vos besoins – ou on vous aide à les préciser le cas échéant. Parfois c’est clair dès le début sinon c’est pas grave, on adore poser des questions pour proposer l’action la plus pertinente possible !

Ça vous intéresse ? Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.!